QOYA

Retrouver sa véritable essence

Le Qoya est une pratique de mouvements dansés qui me met en joie ! Il peut aussi me faire frissonner, vibrer, pleurer, rire etc… Bref, il permet de lâcher le mental et de revenir à l’écoute de son corps et à ses ressentis. Pas de niveau et pas de performance. Rien de compliqué, juste l’envie d’être là et de partager une expérience à plusieurs. Chacun bouge, danse comme il le sent. Quand je donne un cours, je suis la gardienne de l’espace et je guide (et n’impose pas) les différents types de mouvements qui s’enchainent selon une structure bien organisée et musicale. L’essentiel n’est pas ce à quoi l’on ressemble mais ce que l’on ressent. Comment sait-on qu’un mouvement est bien ? C’est qu’il nous fait du bien ! Le but est qu’à travers le mouvement, on revienne à sa véritable essence qui est d’être Sage, Sauvage et Libre. Le Qoya est également fun, magique, inspirant, soutenant, créatif, intuitif et communautaire. Venez essayer si le coeur vous en dit !

Il se pratique en cercle en présentiel à l’intérieur ou à l’extérieur ou en distanciel sur la plateforme Zoom. Un cours dure 1h30 et a un thème différent à chaque fois. Tarif : participation libre entre 10 € et 15 €

Comment j’ai rencontré le Qoya ?

Cela faisait 1 an que j’étais à Poole dans le Sud de l’Angleterre sans enfants, sans travail, sans bénévolat, sans amies et seule toute la journée en attendant le retour de mon mari le soir (un peu dur après 3 années bien remplies à tous les points de vue à Londres). En septembre 2019, j’ai quand même participé à un festival de bien-être à côté de Poole où j’ai réalisé des soins Reiki, du Shiatsu et des massages dans un environnement magnifique (Sculpture by the lakes – Dorset). Là, je me suis vraiment sentie à ma place. Il y avait plein de choses de proposé durant ce festival et pourquoi suis-je allée sous cette grande tente (pendant ma pause) pour un cours de Qoya animé par Sonja Lockyer ? Je n’en sais rien mais mes yeux se sont équarquillés et ma bouche a fait un ovale en rentrant sous la tente avec tous ces tapis de yoga répartis en cercle, le sourire de Sonja, la musique et les fleurs, bougies et cartes oracle au coeur du cercle. Et cette carte piochée comme une double mission de vie :

Et la joie de voir que Sonja donnait des cours à Poole une fois par semaine ! Grâce au Qoya, j’ai pu rencontrer du monde et me sentir relié à une communauté de femmes. Voilà comment le Qoya est rentré dans ma vie.

Le Qoya a été créé par une Américaine en 2006, Rochelle Schieck. Le nom Qoya est originaire du Pérou et veut dire « Reine », la femme sage qui protège sa terre et sa communauté. Site officiel : https://www.qoya.love

Et maintenant, grâce à Claire Garin qui m’a formée en France, je suis professeur certifiée de Qoya depuis juillet 2020. La communauté francophone s’agrandit petit à petit et le site français vient de voir le jour : https://www.qoyafrance.com/ Vous pouvez peut-être trouver une professeur de Qoya là où vous résidez…

%d blogueurs aiment cette page :